Des poules et des toilettes auto-nettoyantes pour Bir-Hakeim

le

Faire de Bir-Hakeim une « place de village » où les familles peuvent se réunir, c’est l’objectif principal des habitants de la Binquenais, quartier sud-gare. Au conseil municipal de Rennes le 16 avril, le projet issu du budget participatif 2 (ou Fabrique citoyenne) a été voté à l’unanimité.

En octobre 2016, les habitants et la maison de quartier de la Binquenais ont déposé leur projet à la fabrique citoyenne, finalement retenu en février 2017. Les habitants souhaitent une place moins sombre, où la circulation est mieux contrôlée et des espaces verts plus divers. Le conseil municipal a salué les budgets participatifs qui permettent de : « faire confiance à la créativité et l’imagination de nos concitoyens », par ailleurs très impliqués dans le projet, selon Daniel Guillotin, conseiller municipal délégué à l’écologie urbaine et à la transition énergétique.

Tous les projets de la fabrique citoyenne ne voient pas le jour. Ainsi, sur les 54 propositions retenues après le vote des citoyens, lors de la première édition en 2016, 43 projets ont été réalisés, 11 sont encore à l’étude. L’horloge animée de Saint Michel n’a donc pas encore été reconstruite. La seule réponse officielle que l’on peut trouver sur le site est : « Il est proposé qu’une étude soit réalisée en lien avec le porteur de ce projet pour en évaluer la faisabilité. » Pas de conclusion positive ou négative sur ce projet depuis 2016. La place Bir-Hakeim s’en sort donc mieux.

Un espace aventure pour les enfants

Le projet a, à l’origine, été doté de 450 000€. Le conseil municipal a finalement donné son accord pour un avant-projet à 546 000€. La nouvelle place devra être livrée en avril 2019 et sera composée de six zones. L’une d’entre elles sera dédiée à la « petite enfance » et son éveil, grâce à un potager éducatif et un poulailler. Deux espaces de jeux vont être construits, l’un classique et clôturé, l’autre sera un « espace aventure » réutilisant des troncs d’arbres dans la pelouse centrale gérée en prairie libre. Les toilettes publiques seront également remplacées par des toilettes à nettoyage automatique. Pour qu’elles se fondent mieux dans le paysage elles devraient être habillées de bois.

Les habitants de la Binquenais souhaitent également mettre en valeur la maison de quartier. Pour cela un parvis devrait être aménagé, afin de rendre l’entrée à la maison de quartier moins confidentielle et de pouvoir y organiser des fêtes de quartier. A la demande d’une vitesse régulée autour de la place, la mairie crée une « zone 30 » et a proposé deux « plateaux surélevés », ou dos d’âne, afin de ralentir les voitures. Le conseil municipal a approuvé le projet porté par les habitants, à l’unanimité. Voici ce à quoi devrait ressembler la place dans un an :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *